S'incarner

La flamme d'une bougie se reflète dans la vitre de la fenêtre. Assis confortablement sur mon canapé, l'ordinateur devant moi, je me demande ce que je vais bien pouvoir écrire ; ce que je vais bien pouvoir vous écrire.

 Merci à Marie-Eve pour cette photographie qui me permet de m'incarner sur ce blog.

Merci à Marie-Eve pour cette photographie qui me permet de m'incarner sur ce blog.

Depuis plusieurs années, je publie de façon irrégulière mes photographies sur internet. Je sais que vous êtes un certain nombre à me suivre sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et récemment Instagram) ainsi que sur deviantArt, Flickr et 500px. Mais je ne sais pas qui vous êtes. Je reçois parfois des commentaires ou des messages privés qui me vont droit au coeur et me motivent à continuer. Au hasard des rencontres, je croise parfois des connaissances ou des inconnus qui me félicitent et m'encouragent. Malgré tout, j'ai le sentiment que mes créations sont désincarnées.

Je dois l'admettre, je suis un enfant d'internet. Ça a toujours été pour moi un lieu de liberté, de découverte, d'échange et de partage. Mais récemment j'ai compris que comme toute chose, l'excès mène au déséquilibre. Aujourd'hui, je voudrais être plus qu'une émanation virtuelle de créations qui apparaissent comme par enchantement. Un projet artistique c'est un cheminement personnel, un questionnement constant qui prend ses racines au plus profond de soi. Mes photographies, mes vidéos et mes jeux de rôle ne sont que la partie emmergé de cet iceberg.

Qu'est-ce que ça signifie concrètement ? J'aimerai me fixer deux objectifs pour les semaines et les mois à venir.

Le premier objectif est de faire sortir mes créations de mon ordinateur et de l'espace virtuel du web. J'ai déjà commencé récemment en publiant mon premier jeu de rôle en livre, Happy. Je souhaite faire de même avec mes photographies par l'intermédiaire de tirages, d'expositions et de livres photo. Ça pose des soucis logistiques et financiers, car distribuer ses créations en objets concrets demandent plus de temps et plus d'argent. Mais je pense que ça en vaut la peine à la fois pour donner davantage de valeurs à ce que je crée et pour me permettre de mesurer mes accomplissements de façon plus tangible.

Le second objectif, c'est de me livrer à vous sur tout ce qui entoure mes créations. Une manière de vous permettre de saisir le sens et la personnalité qui entoure ce que je fais, mais aussi de partager mes connaissances afin de permettre à certains d'apprendre et pourquoi pas de susciter des vocations. Cette démarche va d'ailleurs dans les deux sens. Je veux m'intéresser davantage à ce que vous faites, échanger sur nos doutes et nos espérances et avancer de concert.

Je resterai toujours attaché à internet pour les raisons que j'ai évoqué. Cependant, c'est un outil à double tranchant qui peut conduire au meilleur comme au pire. Aujourd'hui, je voudrais en retirer le meilleur pour créer, inspirer et partager.

Gaël Sacré