The Little Red Fox - Life & Death of Shelly Whitmore

"Ne sois pas si bête, bête, bête
Serre-moi plus fort, et plus fort encore
Ne t'en fais pas, ne crains rien de moi
Car tu es encore une petite fille pour moi

 Photo by  Andrea Jankovic

Il croyait vraiment qu'il était le plus malin
Mais heureusement, il n'en était rien
Un soir de vacances, qu'il m'accompagnait
Moi je l'ai pris, oui dans mes bras
En lui disant Chéri, crois-moi

Ne sois pas si bête, bête, bête
Serre-moi plus fort, et plus fort encore
Ne t'en fais pas, ne crains rien de moi
Car tu es encore un petit garçon pour moi"

 

J'aimerai vous conter l'histoire de la jeune et envoutante Shelly Whitmore. Elle était l'une de ces beautés étranges, si singulière qu'au milieu d'une foule on ne pouvait voir qu'elle. Trop grande et affublée de tenues colorées, de motifs extravagants et d'un surplus de peau apparente, elle était méprisée de ses camarades et punie par ses professeurs. Je ne vous cacherai pas qu'elle était tout pour moi mais que je ne fus qu'une distraction dans sa vie de frivolité et de jeux de dupes. Je crois bien être l'un des seuls à savoir à quoi elle ressemblait véritablement : un petit renard craintif dont la seule obsession était de combler un vide qu'elle ne remplirait jamais vraiment.

Et puis il arriva dans sa vie. C'était un homme de lettre, professeur émérite à l'université de Cambridge, toujours élégant et aimable, mais avec un je-ne-sais-quoi dans le regard qui trahissait une âme torturée. Elle l'aima avec tant de fougue que j'avais la conviction qu'elle pourrait mourir pour lui. Et de quelque façon que l'on puisse imaginer, cela arriva.

J'aime à penser qu'elle était sorcière. De celles qui dansent et chantent pieds nus sous les arbres près des rivières. J'ai cru la voir, un soir, entre chien et loup, se mouvoir au dessus de l'eau. Lévitait-elle ou était-ce mon admiration pour elle qui me faisait délirer? Malgré tout, un seul mystère persistera toujours à mes yeux. Quand on retrouva Shelly sur le bord de la route, sans vie, il y avait un énorme chien auprès d'elle et certains témoins jurèrent l'avoir vu un instant avec une queue de renard.

Dans sa main à demi-ouverte, il y avait une note griffonnée dont les mots restent à jamais gravés dans ma mémoire : "Tu ne m'attraperas jamais".