Viser les étoiles les plus brillantes

1er janvier 2016 - Poitiers

C'est le premier jour d'une nouvelle année. Je n'ai pas vraiment eu le courage de faire un véritable bilan. Je me demande si ce changement d'année représente vraiment quelque chose. Pourtant, je ressens le besoin depuis quelques semaines de remettre les choses à plat.

Je partage mon temps de création entre mes photographies, mes vidéos et mes jeux de rôle. J'y prends un très grand plaisir. A tel point que je pourrais bien ne faire que ça de ma vie. Malheureusement aucune de ces trois activités ne peut me permettre à l'heure actuelle d'en vivre. Heureusement, j'aime mon métier de photographe de mariage qui est très épanouissant et qui m'a permis de sortir de ma bulle au fil de ces dernières années.

Mais voilà, à multiplier les projets je me retrouve toujours avec l'impression de faire tout à moitié. En plus de ça, j'ai le sentiment que mes créations n'ont que très peu de portée. J'en parlais dans mon dernier article, je ne sais pas vraiment qui suit mon travail et j'ai du mal à mesurer son impact. Je le fais avant tout pour moi, mais je ne peux m'empêcher de voir que ce sont surtout des personnes que je connais plus ou moins directement qui semblent apprécier ce que je fais. Je me demande comment aller plus loin.

Non pas que je cherche la gloire et la célébrité. Je crois que ces choses là auraient un effet plutôt négatif sur ma personnalité. Mais je crois que j'aimerai davantage de reconnaissance de mon travail au delà de mon cercle de connaissance proche et de ma ville. Peut-être que ça n'a pas tant d'importance au fond. Je ne sais pas. Ce qui est sûr, c'est que je me trouve à un moment charnière dans ma vie d'auteur. Et je ne sais pas bien dans quelle posture je dois me mettre pour accueillir ces changements.

En 2015, j'ai pris conscience que le moindre projet, même ceux qualifiés de petits, prennent beaucoup de temps à réaliser. Je crois qu'un projet ne vaut la peine d'être réalisé que s'il représente un véritable enjeu créatif. Après tout, je peux tout de suite faire un projet : faire une photographie, la publier et dire que le projet est terminé. Quand on s'investis dans une création, on doit être prêt à y passer le temps nécessaire pour qu'elle aille plus loin que tout ce qu'on a déjà fait avant et qu'elle puisse avoir une chance d'apporter quelque chose au monde.

Ainsi, en 2016, je serai certainement plus sélectif dans le choix de mes projets. J'en ai déjà un certain nombre en cours qui sollicitent mon temps, et s'investir dans de nouveaux doit avoir un vrai sens, une raison d'être qui va au-delà de la simple impulsion créative première, au-delà du service rendu à un ami, au-delà de l'essai. Chaque nouveau projet créatif est une expérimentation céleste, une volonté d'aller toucher les étoiles. Cette année, je veux choisir mes destinations, je veux choisir de viser les étoiles les plus brillantes.

Et vous, quels sont vos projets créatifs pour l'année 2016 ? Comment faites-vous pour choisir ceux qui comptent vraiment ?